decouvrir_sefri_cime
menu_actif
immobilier d'entreprise
logements

Sefri-Cime, aménageur urbain

Tracer des perspectives et mettre en scène l'espace public

Notre histoire et notre culture nous poussent à aborder les projets à l’échelle de l’aménagement urbain.

En 1969, à Rouen, Sefri-Cime a aménagé l’une des premières Zac de France. Depuis, les villes ne cessent de croître et de se complexifier et l’aménagement devient une étape clé du développement urbain.

Quand les pouvoirs publics et les élus apprennent à mesurer l’impact des opérations de renouvellement urbain, établir des lignes de partage entre les activités économiques et commerciales et la dimension résidentielle s’impose.

Savoir évaluer les besoins en équipements publics et veiller à l’équilibre des fonctions sont les facteurs indispensables d’une harmonie d’ensemble.

Au-delà de la fabrication des routes et des réseaux, l’aménageur est l’un des acteurs de la programmation. Il propose formes et densités. Il conçoit des circulations. Il structure pleins et vides, trace des perspectives et met en scène les espaces publics.

Créer une ville douce et polyvalente

Créer une ville agréable à vivre, où il est facile de se déplacer et d’accéder à tous les équipements publics et privés nécessaires, tels sont les objectifs de Sefri-Cime dans ses partenariats avec les collectivités.

Sa palette est large pour accueillir toutes les fonctions économiques, commerciales, résidentielles, sociales et environnementales que la ville contemporaine rassemble.

A la lumière de ce que nous pouvons apporter à la ville, nous abordons nos projets avec un regard aussi large que possible et une double préoccupation : respecter l’environnement et créer les conditions de sa mise en valeur.

Offrir un cadre agréable où vivre et travailler

  • La grande opération d’aménagement de la Zac des Bruyères à Bois-Colombes (20 hectares dans le département des Hauts de Seine) illustre notre démarche. Face au nouveau parc public, un quartier vivant remplace les friches industrielles des usines Hispano-Suiza. Transformée en école, l’ancienne soufflerie tisse le lien entre le passé et l’avenir.
  • A Porquerolles, pour le Parc national de Port-Cros et le Conservatoire botanique national méditerranéen, nous avons créé un Jardin Botanique dédié au Palmier.
  • Avec l’extension d’un square et la création d’un cheminement doux vers la Seine près du Pont de Courbevoie, nous avons remodelé une entrée de ville.
  • A Boulogne, nous restructurons un îlot urbain en site occupé avec l’objectif de renforcer l’attractivité des surfaces commerciale.
  • A Issy-les-Moulineaux, c’est à la recomposition des Berges de Seine que nous participons.

Nous pourrions multiplier les exemples.

Notre ligne consiste à donner forme et efficience à cette notion abstraite qui fonde un projet urbain : la qualité de vie offerte à ceux qui choisissent d’y vivre et d’y travailler.

Cette qualité se construit avec chacun, au bénéfice de tous.